Aller au contenu

Aliyah – Immigration en Israël

Avatar

Joshua Pex

Cet article, consacré à l’Aliya – l’immigration vers Israël, vous fournira des informations sur les personnes éligibles, la procédure à suivre pour immigrer, les documents nécessaires pour l’Aliya, les problèmes que vous pourriez rencontrer, et bien d’autres aspects.

ÉLIGIBILITÉ À L’ALIYA – IMMIGRATION EN ISRAËL

Immigration en Israël

Selon la Loi du Retour de 1950, tous les Juifs, les enfants et petits-enfants de Juifs et leurs conjoints peuvent immigrer en Israël. La Loi sur le Retour permet également l’immigration des enfants mineurs, des petits-enfants de Juifs avec leur famille.

Les personnes qui se sont converties au judaïsme peuvent également immigrer, bien qu’il y ait parfois des problèmes liés à la reconnaissance de la conversion par le gouvernement. Vous pouvez en apprendre davantage à ce sujet dans notre article sur l’immigration après la conversion au judaïsme.

OÙ DÉPOSER SA CANDIDATURE

On peut faire une demande d’immigration en Israël soit dans son pays d’origine, soit pendant son séjour en Israël. Vous pouvez faire une demande d’Aliyah – immigration vers Israël – de votre pays d’origine par l’intermédiaire du consulat israélien ou de l’Agence juive.

Mais il est également possible de venir en Israël avec un visa touristique B/2 et d’entamer le processus d’immigration pendant votre séjour. Afin d’accélérer ce processus, il est conseillé de faire appel aux services d’un cabinet d’avocats spécialisé dans l’immigration. Nous abordons plus amplement la question du processus d’immigration en tant que touriste dans notre article sur l’Aliyah pendant le séjour en Israël.

DOCUMENTS NÉCESSAIRES

Deux types de documents sont requis pour l’immigration en Israël : les documents religieux et les documents civils. Les documents religieux doivent prouver une appartenance religieuse ou ancestrale juive. Il peut s’agir d’un certificat de mariage juif, d’un certificat de Bar Mitzvah, de documents indiquant que ses parents ou grands-parents ont été enterrés dans un cimetière juif, de son appartenance à une synagogue ou de tout autre document attestant d’une appartenance juive similaire. En outre, le ministère israélien de l’Intérieur demandera une lettre d’un rabbin cautionnant votre demande d’immigration.

Les documents civils demandés sont : un passeport et un certificat de naissance prouvant l’identité et le lien avec des parents ou des grands-parents juifs. En outre, Israël exige un « certificat d’absence de casier judiciaire » des autorités locales de l’État ou du pays indiquant que le demandeur n’a pas d’antécédents criminels.

LES PROBLÈMES QUE VOUS POURRIEZ RENCONTRER

Si vous avez un passé criminel, des problèmes de santé mentale qui pourraient compliquer le processus d’immigration, ou si vous vous interrogez sur la reconnaissance par Israël de votre judaïcité, veuillez consulter nos articles dédiés à ces questions.

CONTACTEZ-NOUS

Si vous décidez qu’une assistance juridique en matière d’Aliyah – immigration vers Israël vous aidera à engager cette procédure- n’hésitez pas à nous contacter. Maître Joshua Pex du cabinet Cohen, Decker, Pex & Brosh est spécialisé dans l’immigration vers Israël, et il se fera un plaisir de vous aider pour tous vos besoins juridiques.

Immigration en Israël

ייעוץ משפטי http://lawoffice.org.il/: 03-3724722

      : 055-9781688

רחוב עמל 37 פתח תקווה 4951337 ישראל, http://lawoffice.org.il/office@lawoffice.org.il

Contactez nous

Faire défiler vers le haut