Aller au contenu

Comment rédiger vos dernières volontés en Israël

Anat Levi

La rédaction d’un testament définira le devenir de vos biens après votre décès, la façon dont ils seront protégés et l’assurance que les objets ayant une valeur sentimentale restent en possession des membres de votre famille ou d’amis qui les garderont précieusement. Votre testament peut établir d’autres conditions relatives à la prise en charge de vos enfants mineurs et le partage de vos biens.

Vous serez heureux d’apprendre que faire un testament est une affaire relativement simple et peu coûteuse en Israël, quelle que soit votre intention. Voici les réponses aux questions les plus courantes sur la manière de rédiger mon propre testament.

Quel est l’âge propice pour rédiger votre testament ?

Etablir un testament

Quel est l’âge propice pour rédiger votre testament ?

N’importe qui peut écrire son testament dès l’âge de 18 ans. La personne qui fait un testament est le testateur et elle doit être capable d’en comprendre le contenu. Il n’y a pas d’âge pour formuler son testament, le plus important est de veiller à ce qu’un testament valide et légal soit établi pour officialiser les questions d’héritages qui vous tiennent à cœur.

Vous pourriez également décider qui administrera votre testament et qui ne bénéficiera pas de votre patrimoine, vous pourriez nommer un nouveau maître pour votre animal domestique et laisser une certaine somme pour ses soins. Vous seul pouvez décider à quel moment établir votre testament et lorsque vous serez prêt, c’est à ce moment que se poseront les questions de savoir quels sont les différents types de testaments et comment rédiger vos dernières volontés sans erreurs.

Les différentes formes de testaments

La loi israélienne reconnaît différentes formes de testaments, comme expliqué ci-dessous :

Le testament olographe est entièrement rédigé à la main et signé manuellement par le testateur. La date à laquelle le testament est rédigé doit être également ajoutée de la main du testateur sur le document.

Le testament en présence de témoins est rédigé à la main et porte la signature du testateur et ce, en présence de deux témoins adultes. Ce testament portera la signature lisible des deux témoins ainsi que leur numéro d’identité et leur adresse.

Le testament authentique est fait par le testateur et les dispositions du testament sont ensuite relues au testateur par l’autorité. La déclaration est signée et certifiée par la personne en charge de l’autorité. Un autre cas où le testateur peut souhaiter savoir comment établir un testament est celui où il estime être physiquement incapable de le faire soi-même, comme nous le décrivons ci-dessous.

Le testament oral, appelé aussi testament de dernière minute, est accepté uniquement dans le cas où le testateur est sur son lit de mort ou se considère comme se trouvant dans une telle éventualité. Il est fait en présence de deux témoins, qui doivent comprendre la langue du testateur et enregistrer le contenu et les instructions du testateur, ainsi que la date à laquelle le testament est fait. Après quoi, le testament doit être remis au greffier des affaires successorales.

Le testament mutuel pour les couples mariés ou engagés

Le testament mutuel est fait conjointement par les couples mariés ou engagés et lie les deux conjoints. L’objectif principal d’un testament mutuel est de garantir que les héritiers prévus hériteront du patrimoine du couple. Le plus communément, les couples mariés choisissent de se léguer mutuellement leur part de la succession et, à leur décès, de transmettre les biens aux membres de leur famille. Le testament ne peut être modifié ou révoqué par une partie sans le consentement de l’autre partie.

Comment établir un testament sans erreurs ?

Une erreur peut rendre un testament caduc. Éviter ces erreurs courantes commises lors de la rédaction d’un testament :

  • Un testament olographe doit être écrit de la main du testateur dans sa totalité. Il ne peut contenir une partie imprimée et une autre manuelle.
  • Les conditions de répartition des biens de la succession doivent être raisonnables et exécutoires. Le tribunal peut déclarer non valables des conditions incertaines ou déraisonnables telles que l’obligation pour le bénéficiaire d’exercer une profession, de résider dans un lieu déterminé ou de ne pas s’associer avec certaines personnes.
  • Dans la mesure du possible, évitez les contenus négatifs. Une description claire des biens qui doivent être remis et à qui peut permettre d’éviter tout problème lié à l’exécution du testament.
  • Si le testateur est une personne âgée ou malade, l’avis d’expert médical le jugeant apte à faire le testament peut empêcher les réclamations concernant une influence indue, un défaut de capacité juridique, ou d’autres réclamations qui pourraient invalider le testament.

Notre cabinet est spécialisé dans le droit des successions en Israël et vous présente toutes les options dont vous disposez pour transmettre votre patrimoine. N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations sur la rédaction d’un testament.

Etablir un testament

:03-3724722

        055-9781688

 [email protected]

Contactez nous

Faire défiler vers le haut