Après avoir intégré les conseils pratiques et supposé que vous avez défini vous-même ce que vous voulez acheter, il est temps de commencer à visualiser les propriétés dans l’intention d’acheter. Les premiers aspects que vous devez évaluer en ce qui concerne un bien immobilier potentiel sont ses propriétés physiques, que j’aime partager entre le cadre général, le bâtiment et l’appartement lui-même.

Environnement général

Lorsque vous évaluez l’environnement général de l’appartement (en gardant bien sûr à l’esprit les attributs importants pour vous que vous avez définis vous-même comme décrit à l’article 1), vous devez prendre en considération un certain nombre d’aspects importants. Bien qu’ils ne soient pas destinés à remplacer la consultation d’un avocat israélien, les éléments suivants devraient vous servir de guide pour enquêter sur la maison qui pourrait devenir votre prochaine maison :

• La zone comprend-elle tout ce que vous voulez ? La proximité des écoles, des transports en commun, des points de vente au détail, des institutions religieuses et d’autres entités peut jouer un rôle énorme dans votre vie et est souvent négligé. Sans parler de la proximité du lieu de travail.

• Quels sont les projets futurs pour la région, quels qu’ils soient ? Ce lot voisin va-t-il être transformé en un chantier de construction poussiéreux et bruyant ? Ya-t-il une autre zone bruyante située à proximité ?

• Quelle sont les conditions socio-économique du quartier ? Si vous avez des enfants, le quartier constitue-t-il un environnement sain ?

Plus votre enquête sera approfondie, plus votre décision finale sera éclairée.

Le bâtiment

N’oubliez pas que vous vivrez réellement dans cet immeuble et que la qualité de l’immeuble est tout aussi importante que l’intérieur de l’appartement lui-même. Par conséquent, je recommande toujours à mes clients, entre autres choses, de faire attention aux points suivants :

• Le niveau de maintenance du bâtiment et les frais payés pour son entretien par les résidents.

• La motivation et l’engagement des autres locataires pour maintenir le bâtiment dans des conditions de maintenance élevées.

• L’état de la cour, de l’ascenseur, des autres espaces ouverts, de la salle d’élimination des déchets, de la cage d’escalier et d’autres zones.

• Je conseille à mes clients, si possible, d’interroger un représentant du bâtiment partagé (va’ad ha bayit) sur les relations entre voisins, etc.

J’ai vu de nombreuses situations dans lesquelles des acheteurs naïfs ont omis de vérifier ces problèmes et ont finalement regretté leur achat. Veillez à ne pas négliger vos responsabilités en tant qu’acheteur averti.

L’appartement lui-même

De toute évidence, vous passerez le plus clair de votre temps dans l’appartement même et devrez donc y consacrer l’essentiel de votre enquête. Ne vous sentez pas mal à l’aise de poser des questions directes au vendeur et / ou à l’agent. C’est leur travail de vous répondre et ils savent que s’ils ne vous fournissent pas les informations dont vous avez besoin, vous n’êtes pas obligé d’acheter la propriété. En général, vous devez vous assurer de vérifier l’humidité, le bruit, la plomberie, l’entretien général, la circulation de l’air et les systèmes électriques. Si un locataire habite actuellement les lieux, vous devez demander à voir son contrat et recevoir l’avis du locataire concernant l’appartement. Ne négligez pas d’investir des ressources et du temps dans ces enquêtes. Comparées à la valeur de la transaction, ces dépenses (ainsi que celles que vous devriez investir dans une représentation légale compétente) sont minimes. Alors que la valeur que vous obtiendrez de l’assurance que la propriété en question vaut la peine d’être achetée est toutefois immense.

Contactez-nous au cabinet d’avocats Cohen, Decker, Pex et Brosh, pour tout renseignement d’achat d’un appartement en Israël

Que rechercher lors du choix d'un appartement en Israël ?

: 03-3724722

        055-9781688

 : office@lawoffice.org.il