Êtes-vous un citoyen étranger intéressé à étudier dans un établissement d’enseignement supérieur en Israël ?

Pour venir étudier en Israël en tant que citoyen étranger, il faut impérativement recevoir un visa de résidence en Israël / un visa d’étudiant en Israël ou, selon les termes de la loi : « un permis de résidence A / 2 » pour les étudiants, ressortissants étrangers qui souhaitent étudier en Israël.

Pour présenter la demande, il est préférable de connaître les principaux points de la procédure appropriée du ministère de l’Intérieur, afin de fonctionner correctement, c’est à dire de manière efficace et sans frustration, devant les bureaux du ministère de l’Intérieur, le ministère en charge d’approuver la demande à la fin du processus.

La procédure d’octroi ou de prolongation d’un visa d’étudiant en Israël inclut une référence aux cas courants et aux cas particuliers.

Dans cet article, nous apporterons la procédure principale d’un visa d’étudiant en Israël, mais pour accéder à la procédure complète, vous pouvez trouver un lien vers le site de l’Autorité de l’immigration du ministère de l’Intérieur.

Ce qu’il est important de savoir – les points essentiels pour la procédure de demande de visa étudiant:

Le demandeur peut demander ou prolonger un visa étudiant lui-même, au près du consulat d’Israël dans son pays, mais l’institution dans laquelle l’étudiant souhaite étudier peut lui aussi soumettre sa demande en Israël. Tout cela avant que l’étudiant n’entre en Israël. Une demande de prolongation de visa étudiant doit être soumise en Israël.

. Les organes accordant un visa d’étudiant en Israël sont les suivants : Si la demande a été déposée au consulat israélien à l’étranger, la décision sera prise par le consulat. Si la demande a été déposée au bureau du registre de la population israélienne, alors il y a une hiérarchie de trois pouvoirs ; le chef de la branche des visas, le centre des visas, et le directeur du Bureau. Dans ce cas, l’un d’eux a le pouvoir d’approuver la demande ou de transférer la demande de décision a une autorité supérieure au cas où il ne jugerait pas utile d’approuver la demande.

Un visa d’étudiant en Israël sera généralement accordé pour un an à la fois, avec une possibilité de prolongation allant jusqu’à 4 ou 5 ans en fonction du type de diplôme universitaire. Il existe des permis spéciaux permettant de prolonger le visa pour une période plus longue. La demande de prolongation chaque année sera faite par l’étudiant ou par l’établissement d’enseignement au Bureau de la population du Ministère de l’intérieur, en fonction de la localisation géographique de l’établissement d’enseignement. Le demandeur de la prolongation du visa doit présenter une confirmation de l’établissement, concernant l’achèvement des études au cours de l’année précédente.

En cas de refus de la demande, si le demandeur réside en Israël, par exemple dans le cadre d’une demande de prolongation de visa, il devra quitter Israël dans un délai de 14 jours.

Le Bureau des populations examine le passé du requérant sous de nombreux aspects (pénal, sécurité, administratif). Le Bureau gère la collecte des informations de base et est en liaison avec tous les organismes concernés (police, forces de sécurité, systèmes d’information gouvernementaux). En outre, les informations fournies par le demandeur sont vérifiées et leur intégrité vérifiée. L’ensemble des informations et des conclusions concernant le visa d’étudiant en Israël ont été prises en compte dans la demande de visa. Cette procédure s’applique également lors de la demande d’extension de visa.

Il est important de souligner que l’État d’Israël traite avec une grande sévérité les demandeurs ayant séjourné illégalement en Israël, tels que ceux ayant quitté Israël par le passé, après l’expiration du visa. C’est pourquoi, à chaque étape, y compris lors de votre séjour légal en Israël, il est important de ne pas se faire prendre, même accidentellement, dans une situation de séjour illégal ; notez la date d’expiration du visa et prenez soin de déposer votre demande de prolongation au bon moment. Une personne qui a vécu en Israël sans visa valide ou qui a violé les conditions de visa peut se voir refuser l’entrée en Israël pendant 10 ans.

En principe, un visa d’étudiant n’inclut pas de permis de travail en Israël. Par conséquent, une personne séjournant en Israël avec un visa d’étudiant n’a pas le droit de travailler, sauf dans certains cas. Le travail illégal est considéré comme une violation des exigences en matière de visa.

Vous pouvez obtenir un visa pour entrées multiples (Inter Visa) en Israël pendant la période du visa étudiant.

La procédure de visa d’étudiant en Israël exige que dans les établissements d’enseignement reconnus, il y ait un organe chargé de coordonner le traitement des étudiants étrangers devant le bureau de l’autorité de la population dans la région où se trouve l’établissement d’enseignement.

La procédure s’intéresse de façon particulière aux personnes ayant droit au retour, qui peuvent recevoir des facilites pour les visas étudiant 2A, comme : le permis de séjour continu jusqu’à trois ans, avec une extension de cinq ans. Une approche moins stricte pour les demandeurs pour lesquels des commentaires ont été reçus de la part de la police ou des agents de sécurité. Sous certaines conditions, des facilites d’obtention de permis de travail en Israël. Des exemptions du paiement de la taxe. L’établissement d’enseignement peut demander des visas groupes pour 10 étudiants ou plus.

Compte tenu de ce qui précède, il est recommandé d’utiliser les services d’un avocat de l’immigration en Israël, ayant une expérience de demande de visa d’étudiant en Israël, en ce qui concerne toute question et / ou des problèmes dans le processus d’obtention d’un visa d’étudiant en Israël.

Documents requis lors de la demande de visa étudiant:

-Deux formulaires de demande, aux liens suivants : Demande de visa d’entrée pour Israël Fire /1 Demande de permis de séjour Fire/3.

-Un passeport étranger du demandeur de visa d’étudiant, valide pour une période d’au moins 6 mois au-delà de la période de séjour demandée.

-Une photo récente du demandeur.

-La demande initiale seulement, l’acte de naissance du demandeur de visa étudiant. De préférence le Certificat original. Si un certificat public est présenté, une vérification juridique et une traduction en hébreu ou en anglais sont requises.

-Lettre d’invitation et confirmation d’admission aux études, signée par un représentant de l’institution, précisant le but de l’arrivée en Israël et la durée prévue du séjour du demandeur de visa d’étudiant en Israël.

-Preuve des moyens de subsistance du demandeur du visa étudiant – le cas échéant, confirmation des bourses, paiement des frais de scolarité, relevé bancaire, etc. Il convient de rappeler qu’un étudiant étranger n’est généralement pas autorisé à travailler en Israël.

-Dans le cas de « mineur » – un certificat signé par les deux parents est obligatoire – si les parents sont à l’étranger – signature devant le consul israélien ou signature de l’autre parent et vérification par un notaire. Si les parents sont en Israël – signature devant le Bureau de la population ou approbation du tuteur légal – obligatoire.

-Paiement de la taxe – ce service implique le paiement d’une taxe telle que détaillée dans la liste des taxes.

Pour obtenir une assistance professionnelle dans le traitement d’une demande d’obtention / extension d’un visa d’étudiant en Israël, cliquez sur le lien suivant :

ויזת סטודנט

ייעוץ משפטי http://lawoffice.org.il/: 03-3724722

          055-9781688

רחוב עמל 37 פתח תקווה 4951337 ישראל, http://lawoffice.org.il/: office@lawoffice.org.il