Aller au contenu

Travailleur expert – Visa de travail pour un expert étranger en Israel

Michael Decker

Travailleur expert

L’immigration est probablement l’un des plus grands défis pour Israël pour la prochaine décennie. La position d’Israël sur la scène internationale étant devenue de plus en plus prédominante, son attractivité pour les travailleurs augmente.

Le gouvernement israélien a fait le choix d’établir une législation stricte en matière de contrôle des entrées et résidence des travailleurs étrangers en Israël.

Les sociétés israéliennes qui souhaitent employer des travailleurs étrangers en Israël doivent solliciter un visa de travail de type B1. Dans le cas particulier d’un expert étranger, les conditions devant être réunies sont nombreuses.

Notre cabinet d’avocat a acquis une grande expérience dans le domaine spécifique des demandes de visas de travail en Israël. Récemment, nous avons sollicité un visa de travail pour une société française de télémarketing, vendant des prestations de services en France. La société a rempli une demande pour faire venir une spécialiste française en force de vente en Israël. Ce cas est une parfaite illustration du besoin d’assistance juridique nécessaire dans la demande de visa de travail pour un expert étranger en Israël.

Qui est considéré comme expert étranger ?

La loi israélienne distingue au moins huit types d’experts étrangers susceptibles d’être éligibles à un visa de travail en Israël. L’idée principale est que le service rendu par l’employé est indisponible ou inexistant en Israël, justifiant la nécessité de recruter un expert étranger en Israël.

  • Expert étranger avec un salaire d’expert, qui correspond à au moins deux fois le salaire moyen israélien. La loi fait référence à un « étranger ayant un haut niveau d’expertise, ou une connaissance essentielle et unique ».
  • Manager, représentant de premier plan ou cadre supérieur d’une société étrangère ou internationale.
  • Membre du comité de direction d’une compagnie aérienne étrangère ou une compagnie de transport maritime.
  • Enseignant ou chercheur d’un institut d’éducation supérieure.
  • Interne en médecine ou expert au sein d’un hôpital.
  • Artiste étranger.
  • Etranger effectuant une tache temporaire de courte durée.
  • Expert étranger venant d’un pays dont les citoyens sont exempts de visa

travailleur expert

Comment demander un visa de travail en Israël ?

 

La demande de visa de travail doit être faite par la société souhaitent employer le travailleur étranger. Tous les documents pertinents doivent être joints à la demande, comme par exemple les photocopies des diplômes de l’employé témoignant de son éducation secondaire ou de ses capacités spéciales, le contrat de travail ou des lettres de recommandation.

Dans le cas de la demande faite par la société de télémarketing française, notre cabinet a apporté la preuve des capacités particulières de l’employée ainsi que sa valeur ajoutée à l’entreprise. La demande de visa de travail à travers tout le processus administratif pour finalement être accepté par les autorités locales.

Employer un travailleur étranger sans diplôme universitaire

Si une société souhaite employer un expert étranger dans un domaine qui ne requiert pas de diplôme d’éducation supérieure, la délivrance du visa de travail sera conditionnée à la réunion de plusieurs exigences. Ces exigences supplémentaires incluent des critères d’ordre financier, comme la mise en dépôt d’une somme assurant le paiement du salaire du travailleur étranger, la preuve de la bonne santé financière de la société et sa capacité à couvrir les frais de recrutement du travailleur étranger et son salaire.

Quelle est la durée de validité d’un visa de travail pour un travailleur étranger ?

Tandis que la décision d’accorder ou non le visa de travail est laissé à l’entière discrétion d’un comité spécialement constitué, la durée du visa est quant à elle définie par la loi. La plupart du temps, la période de validité peut aller jusqu’à cinq ans au total, avec un renouvellement annuel.

Dans certains cas, il existe également une limite en terme de quantité de visa émis : les visas sollicités pour des internes en médecine ou des experts en hôpital sont limités à 50 par année ; tandis que ceux destinés aux étrangers effectuant une tache temporaire de courte durée, le nombre de visa est limité à 300.

Contactez-nous

Vous prévoyez de travailler en Israël, et êtes éligibles à un visa de travail de type B1? Vous souhaitez faire venir un employé expert étranger en Israel? Nos avocats sont spécialisés dans l’immigration en Israël seraient heureux de vous assister dans votre démarche et vous accompagner par leur expérience juridique dans ce domaine.

: 03-3724722

        055-9781688

 : [email protected]

travailleur expert

Contactez nous

Faire défiler vers le haut