Vous prévoyez d’embaucher des travailleurs qualifies en Israël ? Dans l’article suivant, vous trouverez des informations sur les lois relatives aux travailleurs étrangers, notamment le processus d’obtention d’un permis de travail pour un expert étranger. Joshua Pax, avocat en droit de l’immigration pour Israël chez Cohen, Decker, Pex et Brosh, présentera des informations utiles concernant l’emploi de travailleurs qualifiés en Israël.

Limitations sur l’emploi de travailleurs qualifiés en Israël :

En règle générale, les lois et règlements de l’État d’Israël n’encouragent pas l’importation de travailleurs étrangers en Israël par des entreprises locales. L’idée générale qui guide l’Etat d’Israël est que tout travail pouvant être accompli par des travailleurs israéliens doit être effectué par des travailleurs israéliens. Cependant, la loi reconnaît également la nécessité de faire appel à des experts étrangers dans des régions où il n’y a pas de travailleurs locaux en Israël. Par conséquent, il est possible d’obtenir des visas de travail pour des experts sur des sujets spécifiques ou des spécialistes pour des tâches très spéciales introuvables en Israël.

Une interdiction totale d’importer des experts étrangers aurait eu l’effet inverse de celui recherché (plus d’emplois pour les travailleurs israéliens), car les tâches exigeant leurs compétences ne seraient tout simplement pas effectuées, ce qui aurait un effet négatif sur l’économie israélienne. La législation cherche à trouver un équilibre entre le besoin de compétences d’un expert étranger en Israël et la possibilité qu’une entreprise remplace toute son équipe par des « experts » étrangers afin de réduire les coûts.

La situation actuelle concernant l’importation de travailleurs étrangers en Israël :

Un comité nommé par le gouvernement israélien en 2001 pour réglementer l’importation de travailleurs étrangers a présenté un compromis qui permettrait aux entreprises de faire appel à des travailleurs qualifiés pour certaines tâches. Cependant, le gouvernement s’est assure que le nombre de travailleurs étrangers spécialises dans le pays, soit limité par des conditions strictes pour l’entreprise employant des travailleurs étrangers spécialisés.

Chaque demande de visa de travail d’expert inclut le paiement d’un montant de 1 200 NIS.

En outre, après avoir obtenu le permis d’emploi d’un expert étranger, l’employeur est tenu de payer 10 000 NIS pour le visa lui-même au ministère de l’Intérieur.

Les experts étrangers doivent démontrer qu’ils possèdent des compétences, des connaissances et une expérience unique, qui ne peuvent être reproduites par les travailleurs locaux. De plus, ces compétences doivent être transférables, c’est-à-dire que l’expert doit être prêt à transmettre ses compétences aux employés locaux qui le remplaceront éventuellement.

En plus de ce qui précède, l’importation d’un travailleur expert doit avoir un effet positif net sur la main-d’œuvre locale, de sorte que le travail de l’expert entraîne la création d’au moins 10 postes dans la société employeuse pour chaque expert importé.

Plus important encore, chaque travailleur expert doit recevoir un salaire particulièrement élevé.

Le salaire statutaire des travailleurs étrangers

Un expert étranger doit recevoir au moins le double du salaire moyen sur le marché israélien. À partir de 2016, le salaire moyen israélien était de 9 000 NIS. Ainsi, un employé spécialise devra donc être paye au moins 18 000 NIS par mois.

Résumé – Emploi d’un expert étranger en Israël

Importer un expert étranger en Israël est coûteux et complexe, mais cela peut souvent être rentable pour les employeurs qui recherchent des compétences spécifiques chez des travailleurs venant de l’étrangers.

Le processus de demande d’emploi d’un travailleur étranger prend du temps et des efforts jusqu’à l’obtention d’un permis de travail pour un travailleur spécialise.

La société qui emploie l’expert est tenue de prouver qu’elle a besoin des compétences ou de l’expertise spécifique du travailleur étranger et que cette compétence ne se trouve pas dans la population active israélienne. L’expert doit prouver ses connaissances et ses compétences uniques, ainsi que sa capacité à transmettre ces compétences aux employés israéliens.

Contactez-nous – Cohen, Decker, Pex, Brosh – Avocats de l’Immigration en Israël

Veuillez contacter les cabinets d’avocats Cohen, Decker, pex et Brosh à Petach Tikvah et à Jérusalem si vous désirez de l’aide pour faire venir un expert dans le cadre d’une procédure accélérée ou pour obtenir un visa de travailleur spécialise.

Travailleurs qualifies

: 03-3724722

        055-9781688

 : office@lawoffice.org.il