Au début des années 2000, le gouvernement israélien a approuvé un plan directeur concernant le Tama 38 et le droit immobilier israélien. Ce plan concerne le renforcement contre les tremblements de terre, des bâtiments existants.

Fond pour Tama 38 et Immobilier en Israël:

La plupart des bâtiments construits avant 1980 en Israël sont considérés comme dangereux par la réglementation sur la sécurité des tremblements de terre en Israël. Le Tama 38 incite essentiellement les propriétaires privés à renforcer les fondations de leurs propriétés en facilitant grandement le processus d’obtention des droits et de bureaucratie.

Tama 38:

Le Tama 38 encourage les propriétaires à renforcer et à adapter les bâtiments de leur propriété en renforçant les colonnes et en insérant des poutres de contact. La politique Tama 38 autorise ce renforcement par la délivrance facile de permis de construire.

Certaines des options de construction incluent, entre autres, le renforcement du bâtiment, l’ajout d’immeubles tels que l’agrandissement des appartements au rez-de-chaussée, l’ajout de logements avec des chambres abris, l’ajout de quelques étages, etc. Ces options peuvent être attrayantes, en particulier lorsque de nombreuses procédures bureaucratiques sont supprimées, le gouvernement souhaitant encourager les citoyens à renforcer les bâtiments. De plus, toute cette procédure peut permettre d’autres avantages, tels que l’ajout d’un ascenseur, la résolution des problèmes de stationnement en ajoutant des places de stationnement, l’ajout d’un balcon, etc.

Dans de nombreux cas, l’initiative concernant le Tama 38 provient d’entrepreneurs privés qui pensent que les travaux de modernisation des bâtiments seront rentables. Ainsi, ils approchent le comité du conseil d’administration (va’ad en hébreu) ​​d’un certain bâtiment et essaient de voir s’ils peuvent parvenir à un accord. Les entrepreneurs proposeront, par exemple, d’ajouter un ascenseur dans un vieil immeuble qui n’en possède pas. Ils proposeront également de réparer le bâtiment et, en contrepartie, à mesure qu’ils apporteront des améliorations, ils ajouteront quelques appartements, qu’ils vendront, ce qui leur permettra de rentabiliser leur investissement. Dans de tels cas, il est conseillé de faire appel à un avocat afin que les propriétaires de l’appartement puissent s’assurer que leurs intérêts sont représentés tout au long du processus.

Le Tama 38 et la réglementation immobilière israélienne dans les immeubles d’habitation:

Dans certains cas, de nombreuses personnes vivanitation:t dans un immeuble comportant plusieurs appartements peuvent souhaiter procéder à des renforcements et à des extensions au titre de la politique Tama 38, mais tous les résidents de l’immeuble ne sont pas d’accord pour financer une telle initiative. Selon la loi foncière de 2008 sur le renforcement des copropriétés contre les tremblements de terre, si deux tiers des propriétaires d’appartements d’un immeuble souhaitent entreprendre des travaux de renforcement, ils peuvent s’adresser au commissaire aux terres pour obtenir son approbation.

Le Tama 38 offre une solution de financement plus simple. Si ces propriétaires souhaitent ajouter quelques appartements à leur immeuble dans le cadre de leurs travaux de rénovation et d’agrandissement, tous les bénéfices de ces appartements sont partagés par les propriétaires des appartements qui investissent.

Toute cette procédure d’obtention du consentement des propriétaires d’appartement et de gestion du processus de construction peut être sous-traitée à une société de gestion. Parfois, les sociétés de gestion accepteront d’entreprendre toute la procédure et les obligations, en payant le tout à même leurs emprunts en échange de la réception des nouveaux appartements qui seront ajoutés. C’est souvent une solution de financement attrayante pour les propriétaires d’appartements.

Nous contacter:

Si vous souhaitez acheter ou vendre une propriété en Israël, n’hésitez pas à nous contacter:

 Tama 38 et Immobilier en Israël

: 03-3724722 055-9781688

: office@lawoffice.org.il