Aller au contenu

S’installer en Israël

Michael Decker

:Le processus d’entrée en Israël ou d’installation en Israël n’est pas nécessairement facile. Cet article présente quelques-unes des possibilités de s’installer en Israël en respectant les exigences légales. Nos avocats spécialisés dans l’immigration, forts de décennies d’expérience commune, ont représenté de nombreux clients, les aidant à se relocaliser en Israël.

Pourquoi s’installer en Israël ?

Il existe de multiples raisons pour lesquelles un individu ou une entreprise peut chercher à s’installer en Israël. Israël, bien connu sous le nom de « startup nation« , abrite une société diverse et multiculturelle et est la patrie du peuple juif.

Installation en Israël

S’installer par l’Aliyah :

Pour les personnes juives ou d’origine juive, l’État d’Israël offre des possibilités de faire une « Aliyah » en Israël, pour autant que l’on remplisse les conditions légales.

Les solutions alternatives d’installation :

Pour ceux qui ne sont pas juifs, ou ceux qui sont juifs et ne souhaitent pas immigrer via le processus d’Aliyah, le processus d’installation en Israël nécessitera l’obtention d’un autre visa. Il existe un certain nombre de visas permettant de s’installer en Israël, notamment :

– Visa B/1, pour l’installation des travailleurs. Il permet l’installation de travailleurs étrangers en Israël.

– Visa B/2, un visa de visiteur également connu sous le nom de visa touristique, est généralement accordé pour des périodes de 3 mois, ne permettra pas à son bénéficiaire de travailler légalement.

– Visa B/4, un visa de bénévole, qui ne permet pas au bénévole de travailler légalement.

Visa B/5, un visa d’investisseur, accordé aux investisseurs qui sont des citoyens américains.

Visa A/1, un visa pour ceux qui sont juifs et qui ont essayé de vivre en Israël avant l’Aliyah. Il permet au bénéficiaire de travailler et d’avoir une carte d’identité israélienne ainsi que les avantages qui en découlent.

– Visa A/2, un visa d’étudiant qui permet à son titulaire d’étudier en Israël, mais n’est pas autorisé à travailler.

– Le visa A/3, un visa pour le clergé qui permet à son titulaire d’exercer des fonctions cléricales pour sa communauté religieuse en Israël.

– Le visa A/4, est accordé au conjoint ou aux enfants mineurs des titulaires de visas A/2 ou A/3.

Visa A/5, un visa de résident temporaire qui permet à son bénéficiaire de travailler en Israël et de disposer d’une carte d’identité israélienne ainsi que des avantages sociaux qu’il offre.

La procédure de demande :

L’installation en Israël, en particulier pour ceux qui le font dans le cadre d’une installation d’entreprise, ou pour les travailleurs étrangers qui se relocalisent, nécessite généralement que les personnes qui se relocalisent fassent une demande auprès du ministère de l’Intérieur. Cette procédure bureaucratique n’est pas difficile, mais elle exige de faire attention à certains détails qui vous fera gagner du temps, de l’argent et de l’énergie à long terme.

Notre cabinet d’avocats dispose d’avocats expérimentés en matière d’installation en Israël, spécialisés dans les différents domaines pertinents du droit israélien de l’immigration, du droit des sociétés et du droit du travail, et sera heureux de vous aider dans votre processus de demande d’installation en Israël.

Plus d’informations :

Pour commencer, pour plus d’informations sur l’immigration et l’installation en Israël, consultez notre collection articles sur l’immigration en Israël .

CONTACTEZ-NOUS

Si vous avez des questions sur l’installation en Israël, ou si vous voulez plus d’informations sur les formalités obligatoires, n’hésitez pas à nous contacter.

Installation en Israël

:03-3724722

        055-9781688

 [email protected]

Contactez nous

Faire défiler vers le haut