Aller au contenu

5 raisons pour faire un testament

Michael Decker

Beaucoup d’entre nous ne comprennent pas l’importance d’écrire un testament et souvent, ne formulent pas leurs dernières volontés jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

Dans ce bref article, nous allons vous présenter les cinq raisons principales pour lesquelles il est important de rédiger un testament. Si vous êtes dans l’une des situations décrites ci-dessous, ou si vous souhaitez faire un testament pour une raison différente, nous vous recommandons de le faire dans les plus brefs délais.

Pourquoi rédiger un testament

  1. Vous voulez vous assurer que votre succession sera livrée aux héritiers précisément comme vous le souhaitez, simplement et sans complications. Les lois sur les héritages en Israël déterminent l’ordre de succession des héritiers. Si vous n’avez pas établi de testament, le greffe des successions et le tribunal procéderont au partage de la succession conformément aux dispositions de la loi et des précédents juridiques. Si vous souhaitez que le partage soit différent, par exemple en laissant une partie de vos biens à des membres de votre famille qui ne sont pas des héritiers légaux ou en faisant des dons à diverses institutions et organisations, il est important de le préciser dans un testament.
  2. Vous souhaitez léguer une partie de votre patrimoine à un être cher qui n’est plus un héritier légal – un conjoint divorcé ou séparé, un parent célibataire ou un ex-conjoint remarié qui a ses propres enfants. La Loi israélienne des successions ne s’applique pas aux conjoints divorcés ou séparés ou à des parents célibataires. S’il est important pour vous de léguer une partie de vos biens à ces membres de la famille, il est nécessaire de le mentionner explicitement dans un testament. Si le testateur et l’ancien conjoint sont remariés à d’autres et sont parents de nouveaux enfants, il est essentiel d’écrire clairement qui seront les héritiers et quelle part de la succession leur sera léguée afin d’éviter d’éventuelles complications.
  3. Vous vivez avec un conjoint auquel vous n’êtes pas marié au sens de la loi israélienne. Le droit israélien reconnaît les droits des conjoints dans les mariages officieux, mais la charge de la preuve de son éligibilité à la succession est plus lourde pour eux que pour les conjoints qui ont été officiellement mariés. Comme mentionné ci-dessus, les lois sur les successions en Israël accordent automatiquement une partie de la succession au conjoint du défunt. Toutefois, afin d’éviter toute réclamation et pour que la charge de la preuve ne repose pas sur le conjoint informel du défunt, il est conseillé de préciser dans le testament, part de ce conjoint.
  4. Vous désirez vous assurer que vos biens soient attribués à une personne en particulier ou que vos biens soit destinés à un usage particulier. Selon la loi israélienne des successions, en l’absence de testament, la succession est partagée en parts égales et chaque héritier en dispose à sa seule discrétion. Si vous souhaitez que l’héritage entier ou une partie de celui-ci soit utilisée à des fins particulières, vous devez le préciser dans un testament.
  5. Si vous n’avez ni conjoint, ni enfants. Selon la loi israélienne des successions, les héritiers sont les membres les plus directs de la famille du testateur. Si le défunt n’a pas rédigé de testament et s’il n’a pas de parents de premier degré en vie, la succession revient à l’Etat. Même si le seul parent est le conjoint du testateur, et que les deux intéressés n’ont pas d’enfants, il est souhaitable de prévoir la répartition de la succession dans un testament.

Si vous êtes concerné par l’une des cinq raisons énoncées ci-dessus, nous vous recommandons vivement d’écrire un testament. Autre conseil : il est très important de veiller à ce que le testament soit établi correctement et sans erreur. À défaut, il peut faire l’objet d’un appel et peut être même révoqué.

La rédaction et la signature d’un testament ne sont peut-être pas agréables, mais elles en méritent la peine pour éviter de futures querelles familiales et des litiges successoraux qui pourraient survenir en l’absence d’instructions du testateur.

N’hésitez pas à contacter notre équipe de spécialistes à Jérusalem et à Tel-Aviv pour obtenir l’aide d’un avocat sur les questions relatives à la signature d’un testament.

Cet article rédigé au genre masculin, s’adresse aux hommes comme aux femmes.

Pourquoi rédiger un testament

:03-3724722

        055-9781688

 : [email protected]

Contactez nous

Faire défiler vers le haut